L'Athleblog du groupe d'Olivier Lessire

JC Thonar PHOTOGRAPHY

Problèmes physiques : les périostites [mercredi 29 novembre 2017]

 
 

C’est la période de l’année où les périostites (une petite inflammation d’une membrane des os) refont leur apparition.

On associe généralement cela à une douleur dans le bas ou le milieu des tibias.

  • C’est lié à
    • Un manque de force spécifique (les jeunes qui grandissent) ;
    • Une technique de course non encore équilibrée (les nouveaux) ;
    • La dureté du revêtement pour courir (piste d’athlétisme).
  • Pourquoi cela arrive-t-il maintenant ? Car il y a surcharge des contraintes sur les pieds et les chevilles.
    • On coure beaucoup plus à cette période et à de hautes intensités.
    • Il fait plus froid (la piste est encore plus dure que d’habitude).

Prévenez toujours l’entraîneur de vos douleurs. Car ils ont normalement l’habitude de la plupart des pathologies sportives mineures. Mais qu’en cas de doute ils enverront directement voir un médecin.


Pour les périostites, la première mesure à prendre est simple et pourrait solutionner le problème rapidement.

Il faut juste :

  • Prendre des glaçons et frotter l’endroit douloureux pendant 5minutes ;
  • Laisser passer 10minutes et recommencer encore 2 fois.

Il faut faire cela tous les jours pendant 3 semaines (même si la douleur disparait).

 

Il convient cependant de rajouter quelques fondamentaux :

    Un arrêt d’une semaine de l’entraînement sur piste peut être utile (et permet de mettre en place les exercices montrés dans les vidéos ci-dessus).

    Mais un repos total de plus d’une semaine ne servira généralement à rien.

    Il faut en effet développer la force et la technique nécessaire pour mieux supporter les chocs naturels liés à la course.

     

    Toutes ses mesures doivent donc se mettre en parallèle, afin que la douleur diminue progressivement de semaine en semaine pour finalement disparaître.

     

    Si tout cela ne suffisait pas, et que la douleur ne disparaît pas ou s’accentue, il convient d’aller voir un médecin sportif (un généraliste va juste préconiser du repos par méconnaisssance). Le médécin sportif préconisera généralement :

    • De la kiné
      • pour travailler la mobilité et le renfort de la cheville
      • pour relâcher les muscles

    … Avez-vous fait les exercices présentés plus avant dans le texte?

     

    • Des semelles dynamique pour les pieds
      • pour amortir les chocs
      • pour faciliter le travail du pied

    … Sauf pathologie avérée (autre que celle liée à la surcharge), le port de semelle est à proscrire, après traitement, car le pied devient « fainéant ». Si on n’en a plus besoin, on s’en passe, et on les remet si les problèmes reviennent.

     

    • Un volume d’entraînement adapté

    … mais pour cela on devrait déjà avoir été mis au courant.

     

    L'entraîneur devrait pouvoir vous donner l’adresse de médecins sportifs, kinés ou de podologues en cas de nécessité.


    Bonne journée,

     

    Olivier LESSIRE

     

    P.S. : Pour les masochistes qui attendront l’été pour prendre les bonnes mesures, il existera un plan http://lessireteam.athleblog.eu/guestfolder/lessireorcas/documents/20101121101732.pdf

    Il a toujours fonctionné, à condition de le faire entièrement…

     
         

    Retour aux news
    ©2007 - 2017 Joël Thonar |  Conditions d'Utilisation |  Crée ton Athleblog |  Signaler un Abus